Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sports and More

Basée essentiellement sur le Football et la NBA, ce blog vise également à traiter des grands évènements des autres sport. En traitant du terrain, mais aussi - et peut être avant tout - de ce qui l'entoure.


La fin des Espoirs

Publié le 16 Octobre 2012, 19:29pm

La fin des Espoirs

Les bleuets ce sont inclinés ce soir à Dammen (5-3) face à la Norvège, au terme d’un match riche en buts.

Rapidement menés 3-0 dès la 26e, les bleuets ne sont jamais réellement rentrés dans le match notamment en raison d’une défense encore plus friable que celle de Bastia. Les choix de Mombaerts, porteront une fois de plus à débat, mais surtout les regrets prédominent quand on sait que cette génération seront sans doute amenée à défendre les couleurs françaises à la maison, lors de l’Euro 2016. Des regrets également lorsqu’on voit le talent de certains joueurs tel Griezzman, Varane ou encore Corchia qui auraient mérités un autre sort.

L’histoire se répète

Si l’on a désormais l’habitude des débâcles de cette jeune équipe de France, le vent de fraicheur que nous avait apporté l’équipe de France des -19 ans avec sa victoire à l’Euro en 2011 nous laissait bêtement imaginer une issue tout autre de celles auxquelles nous sommes habitués. Rappelons que peu après la Coupe du Monde 98, les bleuets notamment renforcés par Henry et Trezeguet s’était fait mater par l’Italie, plus tard en 2003 dans des conditions rocambolesques, l’Equipe de France espoir de Raymond Domenech s’était également fait sortir face à des Portugais faisant ce soir-là, peu honneur à une certaine idée de l’éthique sportive.

Néanmoins, ce soir il ne conviendra pas de parler d’arbitrage, de malchance ou d’autre chose bien qu’un terrain synthétique détrempé ne soit sans doute pas le plus beau cadeau qu’on ait pu faire aux mini-bleus ce soir. Cette humiliation (puisque le score était encore de 5-1 à la 83e) réside essentiellement dans un manque d’envie et de cohésion. On rajoutera à la liste cette spécificité française qui consiste en l’incapacité à optimiser au mieux son potentiel et à savoir ce sortir des matchs compliqués ou au contexte particulier (Lyon face à Nicosie en est un des plus frais exemples).

Une incapacité à se transcender

Le manque de jeu a été aussi criant que les errements défensifs tout au long de la rencontre, au point qu’il ait fallu attendre les 10 dernières minutes pour enfin voir des garçons sortir de leur réserve, certains même un peu trop puisque l’Equipe de France finira le match à 10, après l’expulsion de Lacazette, bien transparent ce soir.

Si la défaite est on ne peut plus logique, on regrettera cette incapacité à se transcender, surtout après le parcours exemplaire de cette équipe au cours des 18 derniers mois, qui leur avaient permis d’être invaincu en qualifications. Néanmoins, il restait cependant ces barrages et ils n’auront donc droit à aucun fallafels cet été – à moins de passer Rue des Rosiers à Paris – puisqu’ils n’iront pas à l’Euro se déroulant en Israel.

Une défaite logique dont il faudra tirer les enseignements

Par ailleurs, on espèrera que la fédération prendra – ENFIN – acte de ces déceptions multiples, où l’on voit de réels problèmes au sein de l’ancienne meilleure formation en Europe. Si certains sont talentueux – et cela reste relatif – combien ne sont pas capables de comprendre le jeu, de jouer en équipe et tout simplement de s’inclure dans un collectif ? Les fondamentaux ne sont même pas intégrés alors que certains ont aujourd’hui 22 ans. Une réelle tristesse que le spectacle offert qui a dû rendre bien triste de nombreux éducateurs en cette triste soirée.

Néanmoins, la fédération ne devra pas s’arrêter au système, mais devra également évaluer les hommes. Comment est-il possible que Mombaerts reste en place après une telle claque. L’ensemble de ceux qui suivent la L1 n’ont pas dû, et sans doute, pu comprendre ses choix tout au long du match. Si évidemment, l’absence d’un Grenier ce soir est dommageable, la titularisation d’un Pajot pour constituer un milieu à trois joueurs défensifs été absolument ridicule. La possession aurait dû être française, mais au vu de l’incapacité des milieux à se projeter en avant, l’équipe a paru coupée en deux tout au long de la rencontre. De même, Mavinga clairement le plus mauvais français ce soir, a été préféré à Haïdara, le jeune nancéen qui a au moins un Mavinga dans chaque orteil. Que dire tu choix du gardien ? Encore minable ce soir et ridicule sur le cinquième but, Ahamada est bien loin du niveau d’un Joris Delle. Et l’on pourrait aller encore plus loin ! Que fait un Griezmann sur le banc, et pourquoi un jeune comme Niang à la mentalité douteuse et au niveau loin d’être affirmé est-il dans un groupe déjà bardé

Au final, cette défaite est triste, décevante mais également dommageable, notamment concernant la prise d’expérience qu’aurait pu constituer un Euro Espoir pour certains éléments qui rejoindront sans doute à moyen-court terme, l’Equipe de France mais des grands cette fois-ci.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents