Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sports and More

Basée essentiellement sur le Football et la NBA, ce blog vise également à traiter des grands évènements des autres sport. En traitant du terrain, mais aussi - et peut être avant tout - de ce qui l'entoure.


Frank en pleine bourre

Publié par Jean Doulorni sur 28 Octobre 2012, 13:15pm

Catégories : #Ajax, #De Boer, #Etranger, #Pays-Bas

Ancien grand de l'Ajax, Frank de Boer s'affirme aujourd'hui comme l'un des jeunes entraineurs qui montent.

Ancien grand de l'Ajax, Frank de Boer s'affirme aujourd'hui comme l'un des jeunes entraineurs qui montent.

Quand on évoque les entraineurs, seuls quelques noms ont l'avantage de régulièrement sortir du chapeau. Ils sont jeunes et ont percés aux alentours de leur quarantième anniversaire. Aux Mancini, Mourinho ont succédés les Guardiola, Stramaccioni, Conte ou autres Brendan Rodgers. Néanmoins un peu en dehors des radars en raison de sa présence dans un championnat moins médiatisé et malgré un passé de formidable joueur, Ronald DeBoer semble peu à peu emmerger sur le devant de la scène.

Le batave connu notamment pour sa période au sein de la génération dorée de l'Ajax où évoluaient notamment Seedorf, Overmars, Kluivert, Kany et son frère jumeau Ronald ou encore pour sa passe sublime de 60m qui permit à Bergkamp de marquer l'un des buts du siècle dernier en quart de finale de la Coupe du Monde 1998 face à l'Argentine.

Une transversale de 60m, pour au bout un des grands moments du Mondial 98.

Au terme d'une carrière au cours de laquelle il évoluera notamment au Barça et à Galatasaray, le libéro des "Oranjes" choisit de retourner dans sa maison de toujours, l'Ajax. Il y est nommé afin de s'occuper des jeunes, logiquement considéré comme apte à poursuivre les preceptes notamment érigé par le grand Yohann Cruiff. L'experience est probante, les résultats - pas si difficile à obtenir au vu de la qualité de formation à Amsterdam - suivent au point que Van Maarwijk, sélectionneur des néerlandais choisit de faire appel à lui, presque comme une évidence, en tant qu'adjoint en vue de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Douze année après la France, Frank retrouve ainsi le gotha du football mondial en prenant, cette fois-ci, place sur le banc. L'expèrience est évidemment concluante, puisque les hollandais se hissent jusqu'en finale avant d'être défait face à l'ogre espagnol en finale.

Fort de cette réussite, une de plus pour le - encore jeune - Ronald De Boer, ce dernier choisit de rejoindre une nouvelle fois son eternel port d'attache l'Ajax, mais cette fois-ci en tant que numéro un. Il prend ainsi la place de Martin Jol au mois de décembre 2010. Le voila enfin dans la place de celui qui dirige, lui qui organisait déjà ses équipes d'une main de maitre lorsqu'il évoluait encore sur le pré. Néanmoins, Frank arrive dans une situation on ne peut plus compliquer. Les guerres de clochers font alors rage - situation qui se poursuivra jusqu'à la mise à l'écart de Van Gaal au début de l'année 2012. La première saison est pourtant une grande réussite puisque le tout juste quadragénaire méne le club phare de Pays-Bas, au terme du superbe remontée au titre de champion. Le titre qui échappe alors à l'Ajax depuis la saison 2003-2004, une véritable eternité. Les conditions sont d'ailleurs exceptionnelle puisque c'est à l'issue de la dernière journée, face à Twente encore en course que l'Ajax rafle la mise après une victoire 3-1 et un match bien maitrisé.

La saison 2011-2012 est alors un véritable succès, le club que certains pronostiquent derrière le PSV et Twente (une chose quasi-inimaginable pour tout hollandais suivant un minimum le championnat d'Eredivisie) coiffe tout le mon de au poteau et remporte son second titre de champion consécutif ! Un parcours parfait et logique pour le tacticien qui s'était signalé dès son premier match à ce poste exposé en Décembre 2010 par une victoire 2-0 à San Siro face au - alors encore - grand Milan.

Le patte de Ronald est on ne peut plus visible dans cet Ajax remodélé. La maison Ajax dont le principe de 4-3-3 est immuable et donc chaque ancien joueur et/ou entraineur ne déroge pas, même une fois parti, et relifté intelligement par Frank qui bénéficie de plus d'un soutien inconditionnel du groupe Rouge-et-Blanc. C'est ainsi lui qui décide de replacer le jeune Siem de Jong au poste d'attaquant, lui qui a pourtant toujours évolué au milieu de terrain. La fin de la véritable pointe à l'Ajax permet ainsi aux deux ailiers du 4-3-3 de partir dans le dos. Ainsi les Sulejmani ou Boilesen, ne concentrent plus l'essentiel de leurs actions offensives à centrer, mais plutôt à marquer. Dans un club qui a a toujours conservé son système où ont notamment évolués Kluivert ou encore Huntelaar, le changement est radical. Dans le même temps, le maitre tacticien en herbe confie les clés du jeu au superbe Erikssen, jeune milieu offensif danois qui vient d'ailleurs de refuser pour le second été consécutif les avances de Manchester City et ses salaires mirobolants.

Le jeu de l'Ajax est désormais à nouveau le meilleur de Hollande, comme dans ses plus glorieuses années. Les supporters ont trouvé leur nouveau héros qui tout en s'appuyant sur les jeunes et le 4-3-3 comme l'impose la doctrine Ajax, a réussi à apporter les ajustements nécessaires pour permettre à l'Ajax de faire à nouveau peur sur la scène européenne. D'ailleurs, certains n'étaient toujours pas au courant de cet état de fait cette semaine encore. Tanpis pour eux, Manchester City, champion d'Angleterre en titre et club le plus dépensier de ces cinq dernières années s'est fait battre 3-1, sans avoir vu le jour au cours des 90mn de jeu. Une victoire importante pour l'Ajax qui se replace dans son groupe de Ligue des Champions, eux qui il y'a pourtant quelques semaines, au moment du tirage, étaient censés ne pas dépasser 1 ou 2 points dans ce groupe de la mort composé du Real Madrid, de Dormund et donc de Manchester CIty, soit les champions en titre des trois plus grands championnats européens. Pourtant l'Ajax fait plus qu'exister. Et ça, nombreux sont les supporters de l'Ajax qui attribueront une grande part de cette réussite à Ronald De Boer qui s'élève désormais comme une des plus grand espoirs en tant qu'entraineur sur le vieu continent.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents